Sidney Olcott, le premier oeil
Accueil Films Films année par année Vidéos Liens

 !  Frank Marion, inspirateur, producteur et entrepreneur - 1

C'est un des grands de l'histoire du cinéma. Un visionnaire. Frank J. Marion
crée Kalem, lance Olcott et amasse, en dix ans, une fortune considérable.



Né en 1870, Frank J. Marion travaille pour les studios Biograph. Il s'occupe de la vente des films. Gros travailleur, il réalise aussi quelques bandes. Son boulot lui plait mais, il a un inconvénient, il fait de lui un salarié.
Pas étonnant donc qu’il cherche à monter sa propre affaire. Dans le cinéma. Il intéresse à son projet Samuel Long, un haut cadre de Biograph, un autre salarié… Et George Kleine de Chicago, producteur mais aussi importateur de films européens. A eux trois, ils fondent la Kalem (prononcez Kai-lè-me !) qui reprend les initiales des trois actionnaires : K-L-M.
En fait, c’est Marion le grand bonhomme de la compagnie. Kleine qui permet à Kalem d’obtenir la licence d’Edison, a vite repris ses billes ; Long meurt d’une fièvre typhoïde, en 1915. Marion organise son business, fixe les standards, détermine les grandes orientations : les décors naturels, la troupe salariée, la Floride, l’Irlande, le film sur le Christ

suite

Le château de Frank J. Marion
Fortune faite, le créateur de Kalem se fait construire un "château" à Stamford, dans le Connecticut. Une superbe demeure, classée aujourd'hui monument historique.


©2009 Michel Derrien