Sidney Olcott, le premier oeil
Accueil Films Films année par année Films irlandais Vidéos Liens

 ! 

Les lieux encore visibles de l'épopée d'Olcott en Irlande

Entre 1910 et 1914, Olcott a passé une partie de ses étés en Irlande. Malgré la guerre d'indépendance et la guerre civile, il reste de nombreuses traces de son passage.


Killarney. Pour Sidney Olcott, la capitale touristique de l'Irlande n'est pas à l'image de ce qu'il veut montrer dans ses films. C'est à Beaufort, à une quinzaine de kilomètres à l'ouest qu'il trouve l'endroit qu'il cherche. Un village avec un pub, un hôtel, un bureau de poste des paysages et des figurants prêts à se laisser embarquer dans l'aventure.

L'arbre de la façade est toujours là. On le voit dans The Colleen Bawn, The Vagabonds, For Ireland's Sake, Bold Emmett, Ireland's Martyr (photo en haut à droite)

En face l'hôtel tenu par Pat O'Sullivan où les O'Kalems s'installent. Gene Gauntier a décrit les conditions dans lesquelles l'équipe en fait son QG. C'était la demeure d'Annie O'Sullivan. Elle est occupée désormais par une de ses petites nièces. L'architecture du bâtiment a peu changé.

précédent suite



Gene Gauntier et Jack Clark devant l'hôtel de Beaufort, dans The Vagabonds.

 

Pour suivre les traces des O'Kalems à Beaufort, l'office du tourisme d'Irlande a publié cette petite brochure.


©2009 Michel Derrien