Sidney Olcott, le premier oeil
Accueil Films Films irlandais Films année par année Vidéos Liens

 !  For Ireland's Sake
1914 USA
Production: Gene Gauntier Feature Players
Distribution: Warner's Feature (USA)
Réalisation: Sidney Olcott
Scénario: Sidney Olcott
Longueur: 3 000 pieds

Avec:
Gene Gauntier (Eileen Donaghue), Jack J. Clark (Marty O’Sullivan), Mme Norina (Mrs Bridget Donaghue), Sidney Olcott (Père Flannigan).

Tourné durant l’été 1913, en Irlande.
Présenté le 12 janvier 1914, à New York.
Notes: Copies conservées au George Eastman House (Rochester, Co New York) et à la Pacific Film Archive (Berkeley, Co Californie).
Motion Picture News, 24/01/1914, p 42. Moving Picture World, Vol 18, p 616(éch); Vol 19, p 346 (scen), p 526 (crit); Vol 20, p 67 (écho).
Irish Filmography, p 270.

L'histoire
En Irlande sous la domination anglaise, Marty fabrique des armes pour les patriotes, dans un atelier clandestin situé dans les collines. Découvert par les soldats, Marty a juste le temps de s’enfuir, prévenu par Eileen, sa fiancée.
Traqué, Marty trouve refuge dans une auberge. Caché dans le conduit de cheminée, il ne peut tenir longtemps. Les soldats vont pour l’interpeller voilà que les consommateurs s’en mêlent. C’est la bagarre générale. Les Red Coats sont rossés et dépouillés de leurs armes.
Les représailles ne se font pas attendre. Les Anglais ratissent le village au peigne fin, mettent le feu aux meules de foin. Les villageois chassés trouvent asile dans une grotte. C’est en filant Eileen que les soldats finissent par mettre la main sur Marty.
Jugés, le jeune homme et la jeune femme attendent la sentence en prison. Venu lui rendre visite en cellule, le prêtre réussit à transmettre une lime à Marty. Pour couvrir les bruits de la lime sciant les barreaux, le patriote chante. Il réussit à s’échapper, assomme un gardien, grimpe le long de la façade de la cellule où est emprisonnée Eileen et la libère. Le prêtre marie les jeunes gens qui s’enfuient à bord d’un trois-mâts. “Vers l’Ouest, vers l’Ouest, la terre de la liberté”, comme dit le carton intertitre à la fin du film.


suite

Un "Rory O'More" long
À la lecture du scénario, on ne peut s’empêcher de penser à Rory O’More. Pour tenir la distance des trois bobines, Olcott a simplement “rallongé la sauce” en rajoutant des épisodes à la traque du patriote.

Les huit films "irlandais"
d'Olcott sont réunis
dans un DVD ,
dont
For Ireland's Sake.


©2009 Michel Derrien