Sidney Olcott, le premier oeil
Accueil Films Films irlandais Films année par année Liens

 !  Bold Emmett, Ireland's Martyr

L'histoire

Con, est un pêcheur. C’est aussi un Irlandais Uni, un patriote. À l’image de ceux qui forgent des armes en secret pour un prochain soulèvement. Il aime Norah Doyle qui vit avec sa mère dans un petit cottage dans les collines.
Aidée de l’armée, la police procède à l’expulsion de la famille Dwyer dont la maison est suspectée de servir de refuges aux rebelles. Les soldats ont tout les peines du monde à repousser la foule armée de gourdins. C’est finalement Norah et Con qui séparent les belligérants. Norah tente d’implorer le chef du détachement. Rien n’y fait. L’armée se retire laissant la maison des Dwyer en flammes.
En représailles, Dwyer blesse gravement, lors d’une embuscade, un officier britannique, le Major Kirke. Le soldat est conduit dans la maison de Mme Doyle qui le soigne. Lors d’une r éunion dans une cache près de la mer, les “Têtes chaudes”, les plus extrémistes de patriotes, décident de prendre en otage le Major blessé. Con qui a assisté à la réunion, prévient le prêtre de ce qui se trame. Le groupe tente de pénétrer dans le cottage. Norah et sa mère s’y opposent. Il faut l’arrivée de l’homme d’église pour ramener le calme. “On ne profite pas d’un homme blessé”, lance le prêtre. Les “Têtes-chaudes” obtempèrent.
Le Major se rétablit. Il offre de l’argent à Mme Doyle qui refuse. Avant de partir il étreint chaleureusement les mains de celle qui l’a veillé.
Déguisé en troubadour, Emmett entre en contact avec Con dans une auberge. « Les gars sont prêts », lui dit ce dernier. Mais voilà, Feely, le traître, a entendu la conversation. Il s’empresse d’aller tout raconter aux soldats.
Chez les Doyles, Emmett ôte son déguisement et révèle son uniforme d’Irlandais Unis. Les insurgés montent une embuscade contre les soldats anglais. Feely est arrêté, soupçonné de trahison. Pour prouver sa bonne foi, il conduit les soldats chez les Doyles. Emmett parvient à s’enfuir par la cheminée tandis que Con et Norah font tout pour empêcher les soldats de pénétrer dans la maison.
Les deux jeunes gens sont arrêtés et traduits devant un tribunal militaire avec comme témoin à charge Feely. Con est condamné à mort et Norah à sept ans de colonie pénitentiaire outre-mer.
Mme Doyle se rend au Château de Dublin pour demander l’aide du Major Kirke. En remerciement pour l’avoir soigné, l’officier dépêche un cavalier avec des lettres de grâce pour Con et Norah. En espérant qu’il arrivera à temps.
Emmett n’a pas oublié Con. Alors que ce dernier est sur l’échafaud, la corde au cou, un Irlandais Uni, grimpé sur un arbre qui domine la cour de la prison, tire et coupe la corde. Le temps de trouver une nouvelle corde, le messager arrive avec les lettres de grâce. Les Irlandais Unis s’emparent de Feely et le battent.
Tous se retrouvent dans la maison de Mme Doyle qui porte un toast : « Longue vie au major et au Lord Lieutenant. » Et le patron de l’auberge ajoute : « Et à M. Emmett qui a ordonné le tir », tandis que Norah et Con s’embrassent.

précédent suite


Valentine Grant et Sidney Olcott.

Les huit films "irlandais"
d'Olcott sont réunis
dans un DVD ,
dont
Bold Emmett, Ireland's Martyr.


©2009 Michel Derrien