Sidney Olcott, le premier oeil
Accueil Films Films année par année Vidéos Liens

 !  Frank Marion, inspirateur, producteur et entrepreneur - 2

C'est un des grands de l'histoire du cinéma. Un visionnaire. Frank J. Marion
crée Kalem, lance Olcott et amasse, en dix ans, une fortune considérable.


Et pourtant Marion va quitter le train en marche. Il a des studios dans tous les endroits qui comptent (New York, Jacksonville, Hollywood, La Nouvelle-Orléans…) Mais il ne croit pas aux films longs. From the Manger to the Cross est une exception, un chef d’œuvre, une histoire unique…
Pour Marion, le spectateur n’est pas prêt à rester plus d’une heure dans une salle de cinéma, à concentrer son attention sur plus de trois bobines… Alors que les indépendants – ceux qui ne font pas partie du trust Edison – innovent, mettent en avant des stars, comme cette jeune Mary Pickford, le patron de Kalem continue à produire des films d’une à trois bobines…
1917, Frank J. Marion vend Kalem à Vitagraph. Il est riche, très riche. Le producteur se retire dans une des plus belles maisons du Connecticut qu'il a fait construire, à Stamford, aujourd’hui monument historique. Marion meurt le 28 mars 1963.

précédent

Le château de Frank J. Marion
Fortune faite, le créateur de Kalem se fait construire un "château" à Stamford, dans le Connecticut. Une superbe demeure, classée aujourd'hui monument historique.


©2009 Michel Derrien